Ecouter Dieu

Mis à jour : mai 26

Bonjour à toutes est tous,


Nous espérons que vous vivez au mieux cette période et que vous pouvez profiter de perfectionner votre écoute de Dieu. La relation que vous entretenez avec lui est primordiale, elle est comme une ancre qui vous permet de passer toutes les tempêtes et qui vous lie à son Royaume, son Royaume de Paix.


Louange


Louons-le pour qui il est et ce qu'il fait !


Ta bienveillance



J'irai


Impulsion


Un grand merci à Marisa pour cette bonne impulsion !



Message "Ecouter Dieu"

(de Christian)


Seigneur, je t’écoute !

Il est dit à plusieurs reprises dans la Bible d’écouter Dieu.

Un des passages connus des juifs est celui de Deutéronome 6.4. Jésus l’utilise quand il commence la réponse à la question de quel est le plus grand commandement.


Marc 12.29 Jésus lui répondit : Voici le commandement le plus important : Écoute, Israël ! Le Seigneur notre Dieu est le seul Seigneur… tu aimeras le Seigneur ton Dieu…

Déjà, je vous rassure car en réalité, vous ne le savez peut-être pas, mais Dieu vous parle déjà. Vous entendez déjà Dieu vous parler.


Comment est-ce possible me direz-vous ? La Bible nous répond là-dessus :


Job 33.14 Dieu parle tantôt d’une manière tantôt d’une autre et l’on n’y prend point garde.


Dieu parle de différentes manières et l’on doit y prêter attention :

· la révélation générale : nature/création, conscience, Bible en général, etc…

· la révélation spécifique : passage de la Parole de Dieu, message, prophétie, rêve, vision, petite voix intérieur, impression, paix, etc…


Rarement de manière audible, spectaculaire…


C’est l’Esprit de Dieu, l’Esprit saint qui nous parle, qui parle en nous.


Il s’agit davantage d’apprendre à reconnaître et à distinguer la voix de Dieu parmi les autres voix et toutes les autres choses que nous pouvons entendre.


De manière individuelle, en général, pour la plupart, nous entendons la voix de Dieu "par infusion". C'est-à-dire que des convictions vont émerger progressivement en nous lorsque nous lisons la Bible, prions, contemplons la Création, ou recherchons la pensée divine.

Nous n'entendons pas une voix claire et audible qui nous dit: "fait ceci ou cela..." mais nous sommes doucement persuadés, et des pensées, des images, des impressions se clarifient peu à peu.

Un peu comme lorsque nous mettons un sachet de thé dans une tasse d'eau bouillante nous ne pouvons pas dire à quel moment cela devient du thé : c’est progressivement que la couleur change et que la saveur se diffuse. Et lorsque finalement on sépare le sachet de l'eau, ce n'est plus uniquement de l'eau mais du thé, car cela a été infusé.


Le Saint-Esprit qui habite en nous, va attester de l'intérieur que les informations que nous avons vues, lues ou entendues sont en accords avec la pensée de Dieu.

Avec le temps et l'expérience notre oreille spirituelle devient de plus en plus affûtée pour reconnaitre cette petite voix qui nous persuade de l'intérieur.

Jésus a d'ailleurs affirmé dans Jean 10.27 :

Mes brebis écoutent ma voix ; je les connais et elles me suivent.


A l’école dans une salle de classe, tous les élèves n’écoutent pas de la même manière… Et à la fin du cours tous n’auront pas entendu la même chose, certains diront même que le professeur n’a jamais dit telle chose….


Une « oreille » éveillée

Selon ma disposition, je vais plus ou moins bien entendre la voix de Dieu.

Je n’entendrai la voix de Dieu me parler que si la voix de Dieu est importante pour moi.


Trop souvent, c’est une circonstance que l’on vit qui rendra subitement l’écoute la voix de Dieu importante. Comme on a une grande décision à prendre, donc on a besoin dans ce cas précis d’entendre Dieu. Avant ce n’était pas aussi important…


Et pourtant, voici ce que dit Esaïe 50.4-5

Chaque matin, il me réveille, il me réapprend à écouter, comme doivent écouter les disciples. Le Seigneur Dieu m’ouvre les oreilles, et je ne lui résiste pas, je ne recule pas.


Un disciple va prêter l’oreille à la voix de son maître.


On découvre que ce n’est plus une circonstance spéciale de panique qui déclenche l’écoute de la voix de Dieu de toute urgence, mais la familiarité de sa voix.


Dieu ne se mettra pas à parler davantage ou plus fort, mais c’est nous qui apprenions à mieux l’écouter.


Dieu veut développer notre oreille de disciple pour que nous ne confondions pas sa voix d’une autre, comme Samuel a appris à faire la différence entre la voix du sacrificateur Eli et celle de Dieu dans 1Samuel 3.

Prêt à entendre

La difficulté à entendre Dieu, provient aussi des fois de ce qu’on est prêt à entendre. Il y a certaines choses qu’on n’est pas prêt à entendre.


Dans 1 Samuel 3.1, on peut lire :

« la parole de Dieu était rare, et les visions n’étaient pas fréquentes. »


Non pas parce que Dieu n’avait rien à dire, mais certainement parce qu’Eli le sacrificateur n’était pas prêt à entendre certaines choses, que Dieu pourtant lui avait déjà dites.

Comme son cœur s’était endurci, il n’entendait plus. Il était devenu comme insensible à cette voix. Dieu va donc passer par Samuel, qui a un cœur tendre, ouvert, docile, modelable…


Dieu cherche des « Samuel » prêts à écouter et à entendre : « Parle car ton serviteur écoute » disait-il.

Il n’y a en hébreux qu’un seul mot pour écouter et entendre. Samuel (Shmouel en hébreux) signifie à la fois Dieu entend et Dieu écoute.


Ce que Dieu avait à dire à Samuel à l’intention d’Eli n’était pas facile à entendre.

Sommes-nous prêt à tout entendre, c’est-à-dire à prendre en compte tout ce que Dieu va dire, sans faire aucun tri ni aucune sélection ?

C’est ainsi que Dieu a trouvé Samuel, et que celui-ci a pu découvrir, le merveilleux plan de Dieu pour sa vie.


Quelques clés pour entendre Dieu :

· Ouvrir la « porte » de son cœur (invitation)

· Régler (ranger) sa vie (confession, pardon, repentance)

· Mettre Dieu au premier plan (adoration)

· Prendre le temps, se déconnecter du reste pour une relation privilégiée (souper avec Dieu…)

· Savoir écouter, entendre, comprendre (pas un monologue de notre part)

· Bible, papier-stylo (ou dictaphone) pour vérifier, rechercher et ne pas oublier

· Attitude de joie, paix, amour, foi, serviabilité, ouverture, obéissance et être détendu…

· Commencer par « remplir le tuyau et amorcer la pompe » avec des pensées de Dieu (méditation) ou/et parler en langue ou/et louange-prière


2 directions importantes pour écouter Dieu personnellement (et ne pas chercher à vouloir enlever la paille dans l’œil du voisin…) :

· Sonde-moi Seigneur ! (Comment me vois-tu ? Que veux-tu dire sur ma vie ?)

Que veux-tu de moi ? (Qu’attends-tu de moi ? Que veux-tu que je fasse ?)

Un énorme merci à Christian pour cet enseignement !


Nous vous rappelons encore que de nombreux messages audio sont disponible sous l'onglet "Messages en ligne" et que le mot de passe peut être demandé via le formulaire de contact.


Shalom sur chacun et chacune, et bon dimanche !


David


121 vues2 commentaires

1442 Montagny-près-Yverdon, Suisse

076 596 54 38