Soyez remplis de l'Esprit

Louange :


Viens remplir ma vie


Un souffle nouveau


Je suis à toi


Message


Dernièrement, nous avons traité le thème : « recevez le Saint-Esprit ».

Donc, la question se pose : « avons-nous reçu le Saint-Esprit ? ».

Oui ! bien sur…, si nous nous sommes convertis (né de l’Esprit), nous avons déjà part à l’Esprit de Dieu !

Mais, on devrait se poser la question ainsi : « Le Saint-Esprit me possède-t-Il ? ».

Non pas : « Est-ce que je l’ai ? », mais : « Est-ce que Lui m’a ? ».


Il est vital pour notre vie de croyant d’ouvrir, par la foi et sans réserve, notre cœur au Seigneur, en lui demandant de venir y habiter toutes les pièces de notre « maison » par son Esprit.

C’est ainsi que nous sommes sanctifié est que nous remplissons notre rôle de « temple du Saint-Esprit » (1Corinthiens 6.19).

La présence divine est le privilège de tout enfant de Dieu qui doit « vivre selon l'Esprit » (Romains 8.9), « marcher par l'Esprit » (Galates 5.16,25) en étant « conduit par l’Esprit » (Galates 5.18).


Mais comment vivre plus concrètement cela ?

Tirons 2 points du verset suivant :


Ephésiens 5.18 (SEM)

Ne vous enivrez pas de vin – cela vous conduirait à une vie de désordre – mais laissez-vous constamment remplir par l’Esprit (soyez remplis de l’Esprit).


1/ Continuellement.

Quand Paul dit : "Soyez remplis de l'Esprit" (Ephésiens 5.18), il utilise le temps présent : ce qui signifie qu'il nous faut être continuellement rempli de l'Esprit !

Nous savons qu’un alcoolique le devient par un abus systématique d’alcool. Nous, nous devons nous adonner au remplissage de notre vie par l’Esprit Saint de manière continue afin d’en dépendre. On pourrait dire : « Le plus régulièrement possible et aussi souvent que nécessaire ! ».


2/ Une relation avec la présence de l’Esprit.

Mais, quand il est dit : « Soyez remplis de l’Esprit », il ne s’agit pas de recevoir une quantité d’une « substance » quelconque. Car le Saint-Esprit est l’une des 3 « personnes » divines de la Trinité. C’est Lui qui est la présence du Dieu trinitaire en nous. En recevant le Saint-Esprit, il est, donc, plutôt question d’une relation. Nous pouvons définir 4 axes principaux de l’Esprit en nous :


  • Il révèle : conviction de péché, compréhension du Salut, de la Vérité (Parole), de l’adoption, témoignage intérieur, visions, rêves, prophéties, langues, prière, etc..

  • Il fortifie : courage, zèle, foi, joie, paix (positionnement), équipements spirituels (armure), combat spirituel, maturité, capacités particulières, dons spirituels, etc…

  • Il purifie : nouvelle identité et mentalité, sanctification, transformation, marche par l’Esprit, relations rétablies, pardon, consécration, etc…

  • Il unit : à Dieu, à l’Eglise, aux croyants (locaux), à la « création » et population, au plan éternel, (partage, prière, fraternité, amour, aide, service, dons…) etc…


3/Une action.

« Soyez remplis de l’Esprit » montre aussi une action de notre part. Comme Jésus en a parlé dans Jean 7.37-39 : « … si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi, et qu’il boive. Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau vive couleront de son sein, comme dit l’Ecriture. Il dit cela de l’Esprit que devaient recevoir ceux qui croiraient en lui… ».

Oui, venons à la Source et « buvons » l'eau vive de l'Esprit !

La louange, la reconnaissance et la soumission en sont des clés (Ephésiens 5.19-21, …c’est la suite du verset 18 !).

A nous de « jouer » !

Le Saint-Esprit est déjà en nous, si nous sommes nés de Lui, et Il ne demeure pas à moitié dans ses enfants, mais la pleine réalisation de son action dépend de notre attitude envers Lui, de notre « greffage » à son règne.

Il est là pour nous aider avec le déploiement de sa puissance dans nos vies, pour nous rendre aptes à obéir au plan parfait de Dieu.

Nous avons à choisir de nous abandonner et de nous soumettre pour faire en tout Sa volonté. Car, lorsque nous nous donnons entièrement à Lui, avec une confiance totale en son aide et que nous maintenons cette disposition d’obéissance, alors nous « marchons selon l’Esprit ». Et ainsi, nous n’accomplissons pas les « œuvres de la chair » citées dans Galates 5.19-21 : c’est-à-dire inconduite, impureté, débauche, idolâtrie, magie, hostilités, discorde, jalousie, fureurs, rivalités, divisions, partis-pris, envie, ivrognerie, orgies, et choses semblables…


En marchant, non selon la chair, mais selon l'Esprit, nous portons toujours plus le « fruit de l'Esprit » à la gloire de Dieu (Galates 5.16-17) : amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, fidélité, douceur, maîtrise de soi.


Pour donner un exemple : il faut que la lampe à huile soit remplie d’huile pour brûler. Pour briller une lampe doit avoir du stock de combustible.

La lampe à huile a un réservoir et une mèche. Mais si le réservoir est vide et que l’on allume la mèche, cela ne va pas brûler longtemps !

C’est ce qui s’est passé avec les 5 jeunes filles insensées dans la parabole des 10 vierges…


Soyons remplis de l’Esprit !


Christian

63 vues

1442 Montagny-près-Yverdon, Suisse

076 596 54 38